Quand la droite tape sur les français les plus pauvres

Après avoir tapé sur les médicaments, en retirant de nombreux remboursements…

Après avoir tapé sur les médecins, leur reprochant de fournir trop d’arrêts de travail…

Après avoir taxé un peu plus les mutuelles, mettant ainsi de nombreux français dans l’incapacité de s’en payer une, ou une réellement efficace,

Voilà que la Droite continue de s’attaquer à la santé des classes moyennes et des classes les plus pauvres en augmentant les journées de carence lors d’un arrêt de travail.

Ainsi, les fonctionnaires vont désormais avoir une journée de carence (non payée) lors d’un arrêt de travail alors que les employés du privés vont passer de trois à quatre journées…

Je ne comprends décidemment pas ce gouvernement, qui veut faire des économies, mais qui ne s’attaquent pas aux  bonnes personnes. Au lieu de s’attaquer aux classes les plus riches, de défaire les boucliers fiscaux, ou de faire des économies auprès des ministères, l’Etat préfére s’attaquer aux personnes déjà fragilent en les rendant encore plus fragile: moins de moyens pour se loger, se vêtir, se nourrir… et maintenant se soigner !

Il me semblait que l’on était dans le pays des Droits de l’Homme…



Laisser un commentaire

Croire au changement pour .... |
librealgerie |
Libre Pensee |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | labari
| cnno
| mohamedoueldlfadal