L’environnement et les enfants

villeverte7.jpg

A VOIR AUSSI: LIENS

L’environnement, les économies d’énergies, le traitement des déchets… Tout cela est à la mode actuellement… et ce n’est pas trop tôt !!!

Mais peut-être aussi un peu tard quand on voit tout ce qui a déjà été fait, détruit, pollué, gaspillé… Ceci dit, l’éducation à l’environnement prend une part de plus en plus importante aussi dans l’éducation des enfants, et dans les Accueils de Vacances et de Loisirs (colos et centres aérés); sans doute au vu de jeunes animateurs conscients du problème, des enjeux, et même parfois investis dans ce domaine.

L’éducation à l’environnement, et son respect passe à travers divers chemin dans ces structures. Il est important d’en parler, mais également de mettre en oeuvre des pratiques, des expérimentations, d’expliquer des gestes simples qui auront, forcèment une répercussion sur les parents et tout le reste de la famille.

Quand on parle déchets aux enfants, il faut non seulement expliquer les problèmes que cela engendre, expliquer le tri sélectif, mais également et surtout, le mettre en place, visister des déchetteries (la première fois qu’une telle sortie est prévue, les parents font un peu la grimace, eux qui ont plus l’habitude de sorties piscine ou au zoo…)…

Quant on parle économies d’eau, il faut expliquer le chemin de l’eau potable, la pollution, le gaspillage, leur montrer des maquettes, et les mettre en pratique lorsque sur la structure on se lave les mains ou les dents, afin de ne pas la gaspiller.

Quant on parle économies d’énergies, il faut expliquer comment « naît » l’électricité, comment elle se déplace, et leur montrer, à l’aide de maquettes ou de visites, les énergies renouvelables: fabrication d’électricité à base du vent, du soleil, de la force de l’eau…

Quant on parle nature, il faut aller se promener, dans la nature, dans les parc, dans les forêt (pour y voir la pollution)… Expliquer qu’un pique-nique ou un camp ne doit garder aucune trace de notre passage. Parler des zoos et des animaux en captivité. Faire pousser des fleurs, des fruits ou des légumes pour les goûters.

L’éducation à l’environnement est un tout. Il s’agit d’apprentissage pour les enfants (puis les parents) mais également et surtout de mise en pratique à travers la vie quotidienne: recyclage des papiers en brouillon par exemple, tri des déchets, collecte de piles ou cartouches d’encre, gestion de l’eau et de l’électriciter…

Pour aller plus loin, la structure peut également s’équiper: économiseurs d’eau, ampoules économiques, papier recyclé, piles rechargeables, composteur… On peut enfin assurer un rayonnement autour de la structure, notamment les midis pour les repas (en essayant d’y incorporer petit à petit une alimentation bio – FNAB ou REPAS BIO), aller voir les agriculteurs environnants, proposer des projets à la municipalité, etc….



Laisser un commentaire

Croire au changement pour .... |
librealgerie |
Libre Pensee |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | labari
| cnno
| mohamedoueldlfadal